Méfions-nous de l’aspirateur !

 
 
L’air que vous respirez est étouffé par la poussière et la saleté !

 

Les fines poussières passent à travers le filtre ou le sac, mais les grosses particules, bouche le filtre ou le sac.

L’aspirateur aspire de l'air, et cet air est censé transporter la poussière du sol vers lui, dans son sac ou filtre. On pense que le plus important, c’est que l’air soit aspiré, et que plus l'air est aspiré plus il est performant. La poussière est censée être capturées dans le sac ou le filtre de l'aspirateur. Mais que se passe-t-il dans l’air ?
C'est exactement là que réside le problème :
L'air doit passer par des filtres ou des sacs, et au plus ils sont épais, au moins l'aspirateur est performant; et au plus il y a de trous, au plus la poussière et les allergènes sont rejetés et projetés dans airs. Les sacs d'aspirateurs sont rempli de millier de petits trous pour laisser passer l'air au travers.

 

Aucune importance de savoir quelle serait la taille des trous qui serait le plus approprié, car la poussière est divisé en deux catégories :

La première, plus petite que les trous du filtre ou du sac, cette poussière retournera indéniablement dans l'air.

La seconde, plus grosse que les trous du filtre ou du sac, cette poussière va obstruer le filtre ou le fond du sac.

La Question : Quel poussière puis-je aspirer avec un aspirateur ?

 

Dans un aspirateur, il fait chaud, sombre, et humide, un endroit idéal pour faire pousser des champignons, et c'est là que se créent et se développent les germes et les bactéries et que se prolifèrent les acariens. La saleté aspirée va donc se retrouver dans un filtre ou un sac. Mais si vous sentez l'odeur typique de l'aspirateur, c'est que vous en avez déjà respiré une partie.

 

S'il vous plaît demander notre brochure détaillée aujourd'hui même.